Nous avons tous un potentiel en nous qui ne demande qu’à faire surface.
En partant des propositions des uns et des autres nous trouvons chacun notre propre danse.


Actions culturelles autour des créations

L’artiste a une responsabilité toute particulière avec le jeune public. Il doit se soucier de la façon dont il va transmettre son œuvre, autant, sinon plus que pour les adultes. Cela ne s’improvise pas et nécessite une réflexion approfondie, une implication conséquente. Le spectacle doit être accessible et compréhensible pour l’enfant. Il ne doit pas nécessairement passer par une structure narrative mais dans tous les cas il doit être jalonné de points de repère auxquels l’enfant peut se référer et à partir desquels il construit sa propre histoire. Ces jalons doivent être posés avec une grande attention afin d’éviter toute forme infantilisante. Le spectacle doit donner autant matière à se divertir, qu’inciter à réfléchir. Accompagner les enfants aux spectacles de danse n’est également pas une démarche anodine. Comment préparer ce moment privilégié? Quels mots, quelles clefs, pouvez-vous leur apporter afin que l’enfant s’ouvre entièrement au langage du corps ? Nous vous invitons à prendre ensemble ce temps de réflexion afin de préparer au mieux la venue des enfants au spectacle et de pouvoir même peut-être imaginer cet événement comme le départ d’une aventure, que vous pourrez vous approprier et développer avec eux. Ainsi, à l’aide de fiches pratiques, basées sur le même processus de création que celui utilisé par l’équipe artistique lors de l’élaboration  des spectacles, nous vous apportons des pistes de travail pour préparer la venue des enfants au spectacle. Ces fiches pratiques peuvent être utilisées en complément ou non de la venue des artistes dans les classes.

AUTOUR DE LA CREATION HOM(m)ES
La compagnie ACT2 est en résidence au Lycée Albert Schweitzer de Mulhouse(68)
durant toute l’année scolaire 2018/2019 dans le cadre du dispositif « Résidence artistique en milieu scolaire » mis en place par la DRAC Grand Est et le Rectorat de Strasbourg. La résidence s’articule autour de la thématique de la création de HOM(m)ES. VOIR LE RECUEIL DES ACTIONS
Ce projet de résidence a été désigné comme l’un des 5 finalistes du prix dans la catégorie « Lycée »  du prix de l’Audace artistique et culturelle, constitué de représentants du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, du ministère de la Culture, du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et de la Fondation Culture & Diversité.  

AUTOUR DE LA CREATION FRUSQUES
Télécharger le dossier pédagogique

AUTOUR DU SPECTACLE ET SI J’ETAIS MOI !
Télécharger le dossier pédagogique
Télécharger les fiches pédagogiques
Mots d’enfants suite aux ateliers autour d‘Et si j’étais moi !

La compagnie ACT2 assure chaque année entre 150h et 200h d’actions de sensibilisation auprès de publics variés mais tout particulièrement auprès d’enfants la plupart du temps en préparation de la venue des enfants au spectacle. Au fil des années, nous avons pu constater que ces interventions en classe sont pour les enfants bien trop souvent déconnectées de la notion de création chorégraphique et d’une interprétation artistique. Dans la classe les enfants voient un pédagogue, un enseignant et non un artiste. En 2018, grâce au conventionnement triennal de la Compagnie ACT2, nous avons pu prendre le temps de repenser nos interventions pédagogiques et financer un temps de recherche et création afin de développer une petite forme pouvant servir de lien entre le plateau et les salles de classe : MA PETITE TAUPE.  A partir de la saison 2018/20919, la compagnie ACT2 propose  en préalable à chaque action de sensibilisation la diffusion d’une petite forme performative : Dans le cadre des demandes d’actions culturelles en écoles maternelles ou élémentaires autour des représentations de FRUSQUES ou ET SI J’ETAIS MOI !  cela sera donc :

MA PETITE TAUPE   Solo de 12 min.
Derrière une valise, on entrevoit un bonnet rouge sous lequel se dissimule un petit personnage fouineur. De cette malle à trésors, il déterre des vêtements ou objets, autant d’indices faisant échos aux personnages de FRUSQUES  ou ET SI J’ETAIS MOI ! : Une élégante femme à la natte, un homme rayé, un obsessionnel du rangement, une femme aux petits pois… une crêpe dépressive, un coquelicot narcissique, un shaker tourmenté. Un jeu de piste offrant aux enfants un avant-goût de l’univers gestuel, visuel et sonore du spectacle qu’ils auront ensuite l’occasion d’expérimenter ensemble de façon pratique durant l’atelier. Ce travail d’initiation permet d’avoir un rapport sensible, direct à l’intervenant et favorise la découverte du spectacle auquel les enfants assisteront par la suite.

AUTOUR DE LA CREATION MIRAVELLA

Télécharger le dossier pédagogique
Télécharger les fiches pratiques « carnet de bord »

AUTOUR DU SPECTACLE ELOGE DE LA METAMORPHOSE
Télécharger les fiches pédagogiques

 
Actions culturelles spécifiques en milieu scolaire

La compagnie s’attache notamment à trouver des ponts entre les disciplines  enseignées à l’école et le travail de recherche, de création et de représentation du spectacle vivant. Cette transversalité favorise chez l’enfant le désir de connaître, l’envie d’apprendre, l’acquisition de l’autonomie. Elle lui permet de découvrir de nouvelles méthodes de travail, d’apprendre à rechercher et à traiter l’information, à élaborer un projet, de l’organiser et de le mener jusqu’à son terme. De plus, elle met l’accent sur le respect, la confiance et la relation aux autres. Elle fait passer de l’individu au groupe.  Ce travail permet également de développer la créativité. Il passe par l’exploration, en découvrant les potentialités de chacun, en les développant, en prenant confiance en soi, à l’utilisation de cette exploration en faisant ses choix, en prenant des décisions diversifiées et en nuançant son propos, pour aller vers un temps de composition ou de structuration en organisant sa production seul et avec le groupe. De plus la transversalité permet à chacun des enfants de forger ses propres valeurs culturelles, d’avoir accès au spectacle vivant, à l’œuvre, pour exercer sa pensée, tenter de comprendre le monde à travers l’art.
Toutes les matières enseignées en milieu scolaire peuvent être abordées par le biais de la danse et du spectacle vivant. A l’aide d’une pédagogie active, nous abordons l’école de façon ludique.

Cours de français : Comment la littérature sert-elle la création ? Nous travaillons ainsi sur la thématique du spectacle : rédaction de textes, recherche de documents, composition de texte, interprétation d’une histoire par le corps…
Mathématiques : Inscription du danseur dans le temps et l’espace, étude des volumes, de la distance, de la géométrie, de la symétrie… tout cela appliqué à la construction chorégraphique…
Sciences Naturelles : étude appliquée du corps : les articulations, les muscles. Aborder les éléments eau, terre, air, feu. Comment se traduisent-ils dans le corps ?…
Sciences Physiques : étude du poids, du contrepoids ainsi que tous les aspects techniques de la création d’un spectacle…
Education civique : approche de la gestion d’une compagnie et du système culturel français. Rencontre avec les différents métiers du spectacle…
Langues vivantes : travail sur la musicalité et l’accentuation des mots en élaborant une bande son. Apprentissage du vocabulaire lié à la thématique du spectacle…
Histoire : étude de l’histoire de la danse ainsi que de la thématique du spectacle replacée dans le contexte historique…
Géographie : étude des plans, du relief, du paysage, création d’un décor…
Arts plastiques : création de costumes, de décors, étude de la scénographie…
EPS : Pratique de la danse…

Ces interventions se font en étroite collaboration avec l’équipe pédagogique. Un travail en amont et en aval peut être assumé par les enseignants. Le projet aura d’autant plus de résonance.

D’autre part, ces actions peuvent être conduites en fonction du programme scolaire, d’où l’intérêt également de travailler en binôme artiste – enseignant. Elles donnent lieu à un rendu du travail des élèves pouvant prendre des formes diverses : spectacle, exposition, élaboration d’un journal, d’un film…

 

Les formations de formateurs

La compagnie propose des formations de formateurs ayant pour objectif de donner des outils clairs aux personnes encadrant des groupes déjà identifiés et constitués afin de leur permettre de conduire par eux-mêmes des projets artistiques. Ces formations leur donnent également des clefs pour accompagner, en binôme avec des artistes, d’autres projets et leur permettent par ailleurs de préparer la venue des enfants aux spectacles.
Ces personnes ressources, enseignants, animateurs sont souvent au quotidien auprès de leurs groupes et peuvent ainsi effectuer un travail de fond sur un long terme. Ainsi l’association Artistes/Encadrants offre un binôme pertinent pour travailler conjointement sur un projet artistique.

Les projets artistiques peuvent être de deux formes :
– Un projet initié et conduit par l’encadrant du groupe. Dans ce cas la formation de formateurs permet d’acquérir des outils qui lui permettent de développer, nourrir et enrichir son projet.
– Un projet impulsé par compagnie où l’encadrant aura le rôle de relais entre le groupe et l’artiste. La formation lui permet de travailler en amont et en aval de la venue des artistes.

 

 

Enregistrer