Chorégraphie Catherine Dreyfus  Création Octobre 2019 Quatuor Tout Public 

Depuis le début du XXème siècle, la virilité connait une révolution silencieuse qui fait vaciller les hommes sur leurs acquis fondamentaux. Il y a encore peu la masculinité paraissait aller de soi : lumineuse, naturelle et contraire à la féminité. Les trois dernières décennies ont fait voler en éclats ces évidences millénaires. Se dessine actuellement une virilité débarrassée des postures héroïques, plus complète, plus apaisée. Et si les hommes étaient devenus plus multiples, à la fois amants, amis, pères, autoritaires et vulnérables, conquérants et contemplatifs ?
une chorégraphe et quatre danseurs questionnent la place de l’homme dans la société d’aujourd’hui et s’interrogent sur les codes qui régissent l’univers masculin dans un monde en mutation.
Sur scène, 4 visages de la masculinité s’exposent et composent un homme complexe, multiple, pluridimensionnel.
Catherine Dreyfus


Chorégraphie  : Catherine Dreyfus en collaboration avec les interprètes
Interprétation :  Smaïn Boucetta – Gianluca Girolami – Claudio Ioanna Gaétan Jamard
Collaboration artistique et dramaturgie : Guy-Pierre Couleau

Lumières  : Laurence Magnée – Musique : François Caffenne
Scénographie et Costumes  : Oria Steenkiste
Recueil de témoignages : Kristine Groustch et Vincent Ecrepont

Régie de tournée : Achille Dubau
Administration :  Maëlle Grange – Diffusion : Christelle Dubuc

Production Association Act2. Coproductions : Espace Germinal à Fosses, Les Tanzmatten à Sélestat, Equilibre Nuithonie à Fribourg (Suisse). Soutiens : DRAC Grand Est, Région Grand Est, Conseil Départemental du Haut-Rhin, Conseil Départemental du Val d’Oise, Ville de Mulhouse, Ville de Paris (au titre de l’aide à la diffusion), La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne de Vitry-sur-Seine, L’Etoile du Nord – Scène conventionnée danse de Paris, Le CREA – Scène conventionnée de Kingersheim, le CCN de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig, ADAMI, SPEDIDAM etFonds SACD Musique de Scène. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.
Avec le soutien du mécénat de la Caisse des dépôts.
Crédits Photos : Raoul Gilibert, Michel Koebel, Grégory Franz

Tournée 2019.2020
Du 14 au 15 Octobre 2019 – Les Tanzmatten – Sélestat (67) – PREMIERES 
Du 17 au 18 Octobre 2019 – L’étoile du Nord – Scène conventionnée danse de Paris (18è)
Du 8 au 9 Novembre 2019 – Equilibre-Nuithonie – Fribourg SUISSE
11 Décembre 2019 – Espace Germinal – Fosses (95)
10 janvier 2020 – Espaces culturels – Thann/Cernay (68)
6 Mars 2020 – Salle de spectacles Europe – Colmar (68)
Juin 2020 – Festival Tanz I Moderne I Tanz – Chemnitz ALLEMAGNE option


TELECHARGER LE DOSSIER


EXTRAITS DE PRESSE
« … la force du spectacle réside dans sa bienveillance, son acceptation. Aucune place n’est laissée à la dénonciation, il ne s’agit pas de blâmer des coupables, de se montrer en victime, mais de laisser la place à l’imperfection, au doute, de mettre en scène la possibilité d’un individu à l’identité multiple, ayant sa propre sensibilité, vacillante, jouant avec les délimitations sans jamais s’enfermer dans une pose. » RADIO UNIMIX
Ella Stürzenhofecker, Sarah Stuber – Novembre 2019

« un spectacle d’une rare intensité sur la condition humaine, sur l’homme, sa force et ses faiblesses. » LES DNA – Octobre 2019

«  … La force et la fragilité de l’homme sont mises en scène dans une fluidité salvatriceLes corps se déplacent, sortent du cadre tracé à la craie, sortent des rôles prédéfinis par la société. Les positions sont figées, à la craie encore, pour permettre aux danseurs de mieux s’en échapper, pour faire comprendre que l’homme, – telle une boule à facettes – peut briller de mille feux, présenter mille images et mille reflets de sa propre image. Le spectacle emporte le spectateur dans des sensations, des émotions, des expressions, dans une gestuelle corporelle où les rythmes, les duos ou les solos bousculent les prérequis, où l’âme de David Bowie interroge sur la place de héros qui doit caractériser l’homme, à tort ou à raison. »  L’Alsace – Octobre 19



La compagnie ACT2 est en résidence au Lycée Albert Schweitzer de Mulhouse(68) durant toute l’année scolaire 2018/2019
dans le cadre du dispositif « Résidence artistique en milieu scolaire » mis en place par la DRAC Grand Est et le Rectorat de Strasbourg. La résidence s’articule autour de la thématique de la création de HOM(m)ES. VOIR LE RECUEIL DES ACTIONS.

Ce projet de résidence a été désigné comme l’un des 5 finalistes du prix dans la catégorie « Lycée »  du prix de l’Audace artistique et culturelle, constitué de représentants du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, du ministère de la Culture, du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et de la Fondation Culture & Diversité.
.

 

ACCEDER AU SITE DU LYCEE DEDIE A LA RESIDENCE