Interprète chorégraphique Lauriane Kereg 
Lauriane étudie la danse contemporaine, classique et jazz au CNR de Toulouse puis au CNSMD de Lyon en contemporain où elle danse sous la direction des chorégraphes Julien Monty, Michel Kelemenis, Yan Raballand. Elle se forme également à la capoeira, danse traditionnelle irlandaise (sean nos), danse baroque ainsi qu’au chant, polyphonique et du monde. Elle travaille pour la Cie Samuel Mathieu, la Cie Tam et participe à divers projets de performances notamment au Palais de Tokyo. Les liens entre musique et danse, fondamentaux pour elle, sont à l’origine de son travail de création : elle crée deux pièces avec le musicien Denis Gasser, Bach to Trad & CO # 1 et # 2 en 2014 et 2015 et travaille actuellement à la chorégraphie des 27 chœurs pour enfants et voix de femmes de Béla Bartók et sur un solo tout public autour de musiques traditionnelles scandinaves. Titulaire du diplôme d’état de professeur de danse depuis 2012, elle donne régulièrement des ateliers en milieu scolaire en lien avec le CND. Elle intègre la compagnie Act2 Catherine Dreyfus pour la création de « Frusques ».

Interprète chorégraphique  Emily Mézières 
Après un cursus de danse contemporaine au Conservatoire National Supérieur de Paris, suivit des tournées au sein du Junior Ballet, Emily rejoins la Compagnie Etant-donné en 2001 pour laquelle elle est interprète dans de nombreuses pièces jusqu’à ce jour. Elle s’engage aussi dans des créations de Lene Boel au Danemark, Ricardo Rozo en Suisse, Etcha Dvornik, Hervé Robbe, François Laroche-Valière, Gilles Chamber, Hermann Asseh, Virginie Mirbeau et Christian Bourigault en France, et participe à deux opéras contemporains mis en scène par Yoshi Oida (Peter Brook), à l’Opéra Comique et en Angleterre. Récemment, elle travaille avec Willi Dorner (Autriche) pour un spectacle de rue et avec la Compagnie 47•49/ François Veyrunes (Grenoble) avec qui elle entame sa deuxième pièce. Elle intègre la compagnie Act2 Catherine Dreyfus pour la création de « Frusques ».

Interprète chorégraphique  Jonathan Foussadier 
Jonathan Foussadier, danseur et comédien, débute la scene par le biais du cirque à l’école du cirque de Toulouse  » Le Lido » il continue son parcours dans la danse en travaillant avec différents chorégraphes européens (Cie Mossoux Bonté, Sharon Fridman, Fabrice Ramalingom, Ricci Forte…). En 2014 il rencontre Yves-Noël Genod et crée 7 spectacles en deux ans. En 2016 il découvre le cinéma en jouant dans le long métrage d’Helena Villovitch « Sofa »; Il rejoint la compagnie Act2 Catherine Dreyfus pour la création de « Frusques ».

Interprète chorégraphique Gianluca Girolami 
danseur au parcours particulier, il commence la danse en Italie, tout en pratiquant le football, ce qui lui donnera le gouts pour l’effort, de l’engagement dans le mouvement et l’esprit d’équipe. En parallèle travail à l’usine où son envie de devenir danseur professionel se confirme jour après jour. En 1998, il décide de tout abandonner pour rejoindre la France. Il se forme aux côtés de Anne-Marie Porras (Epsedanse ou il obtient son Diplôme d’état) et il en devient son assistant. En tant que danseur-interprète, il travaille pour différentes compagnies  comme celles de Anne-Marie Porras, Salia Sanou, Yann Lheureux, ainsi que la compagnie Gambit et Tango Sumo. En tant que pédagogue, il intervient dans les centres de formation Epsedanse (Montpellier) La Termitière (Burkina Faso), ainsi que dans le cadre de missions scolaire, stage internationaux (Bolzano Danza Italie, Heraklion Grece…).. Il rejoint la compagnie Act2 Catherine Dreyfus pour la création de « Frusques ».

Interprète chorégraphique Mélodie Joinville
Après avoir étudié les Arts plastiques et la musique, Mélodie Joinville suit une formation de danse contemporaine et jazz à Toulouse. Elle intègre en 2006 la compagnie Folapik et découvre le tissu aérien à l’école de cirque des Noctambules à Paris. En 2007, elle rejoint la compagnie La Folia fondée par Christine Bastin où elle participe aux créations « Mariam » et « un soir d’avril » et continue sa collaboration avec diverses interventions dansées. En 2008, elle intègre la Cie Farid’o (hip hop) pour sa création « Mistero Buffo » Elle travaille avec la compagnie Act2 depuis 2009 pour les créations «Et si j’étais moi !», «Eloge de la Métamorphose» et «Le Parcours chorégraphique», puis «Miravella». Parallèlement à la danse, Mélodie se forme en clown avec le Théâtre du Faune depuis 2010 et anime des ateliers de sensibilisations auprès de jeunes. En 2011 elle monte sa propre compagnie « La Tarbasse ».

Interprète chorégraphique Gaétan JAMARD
Diplômé du CNSMD de Lyon en 2006, Gaétan Jamard intègre en 2007 le Jeune Ballet jusqu’en Juin 2008, où il travaillera avec Frédérique Cellé, Cyril Viallon, Jean-claude Gallotta et une pièce de Jean-christophe Maillot. En 2008, il participe à la création « Don Quichotte, Itinéraires intérieures d’un chevalier errant » chorégraphié par Gilles Verièpe. En 2009, il fait une reprise de rôle dans « Comédy » de Nasser Martin Gousset et participe à sa dernière création « Pacifique ». En 2012, il collabore avec Emilio Calcagno pour la création de « Peau d’âne ». Il travaille avec Act2 – Cie Catherine Dreyfus depuis 2009 pour les créations Miravella – Et si j’étais moi ! – Eloge de la Métamorphose et Parcours chorégraphique : déclinaison autour d’Un R de Rien.

Interprète chorégraphique Martin Grandperret
Il pratique les Arts Martiaux depuis l’enfance et découvre la danse contemporaine de façon très expérimentale à la faculté Paris 6. Il suit ensuite une formation professionnelles à EPSEDANSE (Montpellier), à la suite de laquelle il travaille avec la compagnie Anne-Marie Porras pendant 3 ans. De retour à Paris, il travaille avec les compagnies cie Wejna (Sylvie Pabiot), SBB (Stefanie Battent Bland, Paris et New York), Silenda (Damiano Foa), Blicke (Virginie Heinen et Enrico Tedde). En parallèle de ses activités de danseur, il obtient son Diplôme d’Etat de professeur de danse.
Il travaille avec la Compagnie Act2 depuis 2012 pour la création «Eloge de la Métamorphose» puis «Miravella» et «Le Parcours chorégraphique».

Chorégraphe et interprète chorégraphique
Stéphane Imbert
Après une formation classique, Stéphane Imbert entre en 1982 au Ballet du Rhin à Mulhouse, puis de 1987 à 1989 au CCN de Tours sous la direction de Jean-Christophe Maillot. Il rencontre Odile Duboc en 1990 lors de la formation nationale « danse à l’école », et collabore avec elle neuf années notamment pour Projet de la matière et trois boléros. Pendant cette période, il anime des ateliers pédagogiques au CCN de Franche-Comté à Belfort. L’artiste a accompagné Odile Duboc au cours des trois dernières années comme formateur sur La pierre et les songes, il a assisté Anne-Karine Lescop sur le petit projet de la matière pour le CCN de Rennes et de Bretagne. Il a aussi collaboré avec de nombreuses compagnies de danses et de théâtres entre autres pour La liseuse – George Appaix, le Turak théatre, Abdel bla bla, Crescendo, Royal de Luxe……
Il travaille avec la Compagnie  Act2 depuis 2010 pour la création «Un R de Rien » puis du « Le Parcours Chorégraphique »

Interprète chorégraphique Claudio Ioanna
Il a étudié la danse contemporaine en Italie, en France et en Angleterre avec Alwin Nikolais, Carolyn Carlson, Irene Hultman (Cie Tricha Brown), Louise Burns (Cie Cunningham), Chiara Ossicini, Teresa Escobar (Feldenkrais et analyse du mouvement) et Rita Pooverove (yoga). Il travaille en tant qu’interprète dans de nombreuses compagnies, en Italie (Anna Catalano, A.Brodacz, Mario Piazza Monica Casadei – Théâtre stabile di Parma…), en France (Faizal Zegoudi, Nadine Beaulieu, Mohamed Shafik/Laurence Rondoni…) en Angleterre et en Suède (Lena Josefsson-Oreon Teatre)… Depuis 2000, il signe ses propres chorégraphies. En 2004, il fonde avec Philippe Menard la Cie Ab Ovo-Ioanna/Menard Mue et en 2006 le collectif TranSenso. Il travaille avec Act2 – Cie Catherine Dreyfus depuis 2012 pour les créations Eloge de la Métamorphose et Parcours chorégraphique : déclinaison autour d’Un R de Rien. Diplômé d’Etat, il enseigne au niveau international : CND-Pantin, Danse a Lille, Ménagerie de Verre- Paris, Bamakò-Mali, Studio Amed Eddin-Caire, IALS-Roma…. Il enseigne le Yoga… et fini sa formation en ostéopathie en juin 2017. Il participera à la nouvelle création 2019

Interprète chorégraphique Véronique Laugier
Après une formation classique à l’Académie Chaptal (M.Arabian et Juan Guiliano), Véronique intègre le Conservatoire National Supérieur de Paris de 1999 à 2004 en section contemporaine. Elle interprète au sein du Junior Ballet du CNSM, différentes pièces de chorégraphes tels que : Angelin Preljocaj, Mark Tompkins, Hervé Robbe, Pedro Pauwels. A l’issue de sa formation, elle danse dans un Opéra : Actéon et les Arts Florissants chorégraphié par Odile Duboc.
Elle danse par la suite pour Laurence Marthouret, M.C Pietragalla, Isira Makuloluwe, David Drouard et Willi Dorner à Berlin.
Depuis, elle collabore avec plusieurs compagnies telles que celles de Sylvain Groud où elle intervient aussi dans les écoles, les hôpitaux pour de la sensibilisation autour des spectacles, la Cie du Nouveau Jour (Sophie Girod et Alexandra Luyat), le théâtre de la Canaille (Denis Buquet) et rejoint dernièrement la Cie ACT2 Catherine Dreyfus.
Elle travaille avec la Compagnie Act2 depuis 2011 pour la reprise «Et si j’étais moi !» et pour la création du « Parcours Chorégraphique »

Interprète chorégraphique Rémi Leblanc-Messager
Rémi Leblanc-Messager est né à Rennes. Il découvre la danse contemporaine en 2006 au sein du groupe chorégraphique universitaire de Rennes en Parallèle de ses études d’Histoire de l’Art et archéologie. Après des études de danse à Montpellier, il participe à plusieurs projets. Avec la compagnie Bissextile de Stéphane Fratti sur la pièce Mur-Mur, la compagnie Étant Donné dans Les Noces et Partition(s), La compagnie de Soi de Radouhanne EL Meddeb dans Au temps où les arabes dansaient, avec Nans Martin dans Parcelles et D’œil et d’Oubli, avec la compagnie de rue La Débordante dans les pièces Rassemblement et Dispersion, avec la compagnie Plan-K Philippe Louenço dans Homo Furens, ainsi que avec Christian et François Ben Aïm dans O mon frère. Il est aussi interprète dans la compagnie jeune public Act2 de Catherine Dreyfus dans Miravella.

Interprète chorégraphique Simon Bailly
Après cinq ans de cor d’harmonie au CNR de Rueil Malmaison, puis six ans dans le chœur d’enfant de l’Opéra de Paris, Simon Bailly vient à la danse à l’âge de seize ans. Il intègre le CNSMD de Lyon, dont il sort diplômé en 2008. Il entame une collaboration suivie, à travers différents projets, avec l’ensemble instrumental Carpe Diem comme danseur-chanteur. En 2009, il fait une reprise de rôle pour la Cie Magali Lesueur avant de rallier le CCN de Grenoble- Jean-Claude Gallota en 2010 sur la tournée de « L’Homme à tête de chou ». Il poursuit simultanément des études de chant lyrique.
Il travaille avec la Compagnie Act2 depuis 2012 pour la création «Eloge de la Métamorphose».

Interprète chorégraphique Salima Nouidé
Diplômée du Conservatoire du Mans en 2008, Salima Nouidé passe ensuite son EAT Jazz avant de suivre une formation de danse contemporaine et jazz à Toulouse. En 2011, elle passe son EAT classique pour compléter sa formation au conservatoire. Puis suite à sa Formation à Toulouse, elle monte sur Paris pour y découvrir de nouvelles techniques et y rencontre Catherine Dreyfus. En 2012 elle intègre la Compagnie Act2 Catherine Dreyfus pour la reprise de rôle du Coquelicot dans « Et si j’étais moi ! ».

Pédagogue – interprète chorégraphique Kristine Groutsch
en 1993…Création d’une  compagnie : spectacles pour la rue (Alsace/Bretagne) et pièces courtes (Pôle SudFestival « Nouvelles ») À partir de 1995…Rencontres marquantes : Suit l’enseignement d’Hervé DIASNAS, bénéficie de son accompagnement artistique et participe au projet multi artistes co écrit avec Valérie LAMIELLE (festival ART DANSE Dijon + « les vitrines de Reims »). En 1997… interprète pour la compagnie Sonia VIDAL, collaboration qui conduit les 2 chorégraphes au regroupement de leurs compagnies en 1999, autour de la création « DISSILENCE » basé sur des témoignages de femmes de divers âges, nationalités  et milieux sociaux. LES FILLES D’APLOMB associe depuis 12 ans danseurs, musiciens, plasticiens pour des performances et des créations en théâtre. Principaux partenaires : Musée d’art Moderne et Contemporain de Strasbourg, CCAM (Scène Nationale de Vandœuvre les Nancy), théâtre du Saulcy (Metz), Pôle Sud (Strasbourg). Depuis 2002… conteuse/danseuse : tourne actuellement 1 duo avec un guitariste (écoles et médiathèques du grand est). Depuis 15 ans… la chorégraphe s’intéresse à la pratique artistique des amateurs : collaboration étroite avec Catherine DREYFUS (ACT2), et avec la compagnie  de théâtre Plume d’Eléphant. Participe en 2012 à la création de la MAISON THEATRE, destinée à promouvoir la formation des amateurs par des artistes. Goût prononcé pour des aventures collectives et des programmes associant sur scène  plusieurs écritures et personnalités grâce à des pièces courtes : s’est produite (avec chacun des solis ou duos) aux côtés  de Catherine DREYFUS, Valérie LAMIELLE, Renate POOK, Sonia VIDAL, des musiciens improvisateurs et des comédiens.

Création Lumière Arnaud Poumarat
Il oriente sa démarche autour des notions de matérialité et d’immatérialité, du voir et du non-voir et cherche à chorégraphier les mouvements lumineux.
Formé à l’ENSATT à Lyon, il travaille avec la compagnie Sasha Waltz’n Guests, avec les chorégraphes canadiens Luc Dunberry, Laurie Young, Ami Garmon et en théâtre avec Nico’n the Navigators. Il signe en 2005 et 2007 les lumières des programmes Jeune Public du Ballet de l’Opéra national du Rhin.
En 2006, il présente sa propre installation lumière « Anima » en collaboration avec Jacopo Baboni Schilingi et mène en parallèle un projet lumière-chorégraphie sur les perceptions de la lumière par la chaleur auprès de non-voyants en collaboration avec la chercheur Zoï Kapoula du CNRS.
Proche collaborateur de Catherine Dreyfus, il  réalise les lumières de ses spectacles depuis 2007.

Compositeur Stéphane Scott
Pianiste de formation, né en 1963, il compose des musiques pour le cinéma, la télévision : il a notamment collaboré avec les réalisateurs : Christian Sonderegger, Valérie Winckler, Marie-Hélène Baconnet, Georgi Lazarevski… ; le théâtre où il réalise des bandes-sons ou interprète sur scène la musique de spectacles mis en scène par Yuji, Tsunenori Yanagawa, Oscar Sisto, Véronique Mounib, Grégoire Ingold, Laurence Renn, Cécile Cotté… Auteur de plusieurs spectacles de chansons, compositeur du générique des « Chemins de la connaissance » (France Culture – 1994/97), Il a dernièrement assuré la direction musicale de l’album de l’artiste tchadien Koulsy Lamko et celui de la rwandaise Florida Uwera. En 2004, il réalise son deuxième album personnel « haïku », composé de 65 fragments musicaux. En 2009 il crée la musique du spectacle de Catherine Dreyfus « Et si j’étais Moi ! » et en 2014 celle de « Miravella »

Régisseur général François Blet
Régisseur lumière et général, François Blet travaille avec le centre chorégraphique de Tours de 1995 à 2005 sous la direction de Daniel Larrieu puis Bernardo Montet. En parralèle, il accompagne occasionnellement les tournée des compagnies : Cie I.D.A – Mark Tompkins et Cie Toujours après minuit (Brigitte Seth – Roser Montllo-Guberna). A partir de 2003, il accompagne les création des chorégraphes Laurence Rondoni et Mohammed Shafik (entre la France, l’Egypte et le Moyen-Orient) pour les pièces Hadid, For the pains in the back, Soda Caustic… , puis  à partir de 2006 du metteur en scène Alexis Armengol avec les créations Il y a quelqu’un ? – Je suis… – j’avance et j’efface, Platonov mais…. Il rejoint la compagnie AT2 en 2011 pour reprendre la régie de tournée du spectacle Et si j’étais moi !, puis accompagne Catherine Dreyfus pour la création des pièces Eloge de la Métamorphose et Miravella

 Eclairagiste Laïs Foulc 
Après sa formation au Théâtre National de Strasbourg complétée par un Deug en Art du Spectacle à Paris X, Laïs Foulc est aujourd’hui éclairagiste. Depuis plus de dix ans, elle collabore avec Mirabelle Rousseau et leur Cie TOC (Iris, Ma Langue, Turandot, Le Percepteur) et a travaillé avec de nombreux metteurs en scènes tels que David Lescot (Les derniers jours de l’humanité, L’Amélioration, La commission cenrale de l’enfance, Les jeunes, Nos occupations, Ceux qui restent), Scali Delpeyrat, Hassane Kouyaté, Blandine Savetier, Mathieu Bauer (Zip gun), Benoit Résillot, Antoine Lemaire ( Adolphe, Si tu veux pleureur, prends mes yeux), Antoine Colnot (La petite fille qui avait perdu son coeur) Maguelone Vidal et Eva Vallejo, Emilie Rousset (Santiago, L’étang,La place royale, Mars Watchers)… et avec les chorégraphes Robyn Orlin (At the same time…, Have you hugged your Brown Venus, In a world of full butterflies…), Cécile Loyer et Joëlle Léandre (Cascades)…. Elle s’est également occupée des lumières sur les défilés de mode d’Officine générale, Damir Doma, OAMC, Julien David, Dusan Paunovic, Bouchra Jarrar… Depuis 2005, elle est par ailleurs Régisseuse lumière puis générale pour le Festival IN d’Avignon. Elle s’est aussi distinguée comme assistante à la mise en scène avec David Lescot pour le « Système de Ponzi » et « Un homme en faillite ». Depuis 2014, elle enseigne à l’Université Paris X Nanterre et au TNS (section régie). En 2017, elle signe la création lumières de « Frusques »

Scénographe – Costumière Oria Steenkiste 
Après sa formation au Théâtre National de Strasbourg (scénographie-costume de 2013 à 2016) complétée par un DMA costumier réalisateur à Lyon Diderot, Oria Steenkiste est aujourd’hui scénographe-costumière. Durant sa formation au TNS, elle réalise les costumes de Trust de Falk Rochter mes de Kaspar Tainturier, Sophocléa chorégraphie de Karine Saporta ; les costumes et la scénographie de Karukina – création de Francisco Alvarado, Macbeth mes Youssouf Abi-Ayad, La violence du désir mes d’Agnèe Bourgeois et la scénographie de Penthésilée de H. von Kleit mes Maëlle Dequiet… En 2016, elle créée les costume, maquillages et coiffures pour la création Le radeau de la Méduse de Georg Kaiser mise en scène de Thomas Jolly (création Festival IN Avignon).En 2017, elle signe la scénographie et les costumes de « Frusques »