Chorégraphie Catherine Dreyfus  Création 2013 – Spectacle Tout public 2013 – 2 Duos / 1 Trio / 1 Quintet

Pièces éphémères pour toutes surfaces – présentées hors plateau
Ephemeral pieces for all spaces – Presented off-stage

Un R de Rien (duo) – Un R de Rime (duo) – Un R de Ruse (trio) – Un R de Rue (Quintet)

Ce parcours chorégraphique est un objet à géométrie variable qui se glisse dans chaque lieu qui lui est offert : au coin d’une rue, dans un parc, au bord d’un chemin… Il laisse le corps parler et nous conduire sur le fil de l’histoire qui s’invente devant nous avec poésie et pudeur…. Les cinq interprètes nous convient avec allant au plaisir de la danse – Générosité, légèreté et ironie guident leurs pas. Ce parcours chorégraphique a été imaginé dans l’idée d’investir des espaces publics éclectiques. L’envie de sortir la danse de son cadre traditionnel afin de la porter à la rencontre du tout un chacun, et notamment des personnes n’allant pas au théâtre, les invitant ainsi à poser un autre regard sur la danse, a guidé les pas de cette création. Les pièces peuvent être présentées de façon individuelle ou combinée sous forme d’un parcours.

Choreographic Journey
This choreographic excursion is an entity of variable geometry that slides its way into any place that is offered to it: a street corner, a park, the edge of a pathway… It allows the body to speak through movement, leading us into a « story » that is invented in front of our eyes in a mix of poetry and discretion. The five performers enthusiastically invite us to experience the pleasure of dance, with their steps guided by a spirit of lightness, generosity and irony. This choreographic series was created with the idea of inhabiting eclectic public spaces. Its creation was motivated by a desire to take dance out of its traditional framework and reach out to all audiences, in particular to people who do not attend theatre performances, thus inviting them to look at dance in a different way.

These pieces can be performed individually or combined as a continuous sequence.


Duo 1 : Un R de Rien Création 2010
Deux corps investissent un espace pour une rencontre sous le signe de l’insouciance et du plaisir d’être. Tels deux papillons, Catherine Dreyfus et Stéphane Imbert virevoltent dans un ballet ininterrompu à la découverte de l’autre. S’attachant à la musicalité des corps, la retenue fait place à des instants de fulgurance. Une incitation à la danse qui se construit sous l’oeil du spectateur avec élégance et pudeur.
Two bodies inhabit a space in an encounter centred on the theme of nonchalance and the pleasure of simply being. Like butterflies, Catherine Dreyfus and Stéphane Imbert twirl around in a continuous ballet in a discovery of each other. With a focus on the musicality of the body, restraint gives way to moments of piercing intensity. A incitement to dance that is constructed under the spectator’s gaze with elegance and reserve.
Chorégraphie et interprétation : Catherine Dreyfus et Stéphane Imbert
Durée : 13 minutes
Voir un extrait vidéo

Duo 2 : Un R de Rime
Une danse qui nous fredonne une rencontre, qui nous invite au voyage, telle une partition musicale riche en nuances et rebondissements. Les corps se substituent aux notes et nous chantent l’histoire d’un rendez-vous… L’un incisif et surprenant, l’autre fluide et suspendu, ils nous dessinent une danse espiègle, pétillante pleine de ricochets. Un moment de vie, qui résonne à notre oreille, jusqu’à nous rendre attachants ces deux êtres, qui nous transportent dans leur histoire.
A dance that hums with the suggestion of connection, inviting us on a journey like a musical score that is filled with nuances and surprising twists and turns. Taking the place of musical notes, the performers’ bodies sing the story of their encounter… One is incisive and frisky, the other moves with fluid and suspended gestures as they sketch out a mischievous, effervescent dance rich with echoes and ricochets. Capturing a moment in life that resonates with us, these two engaging beings transport us into their own story.
Chorégraphie et interprétation : Catherine Dreyfus et Claudio Ioanna
Durée : 15 minutes
Voir un extrait vidéo

Trio : Un R de Ruse
Trois hommes tentent d’esquisser puis de composer une chorégraphie en accord l’un avec l’autre. Tâche difficile quand tout semble les opposer… Ils adaptent leurs pas l’un à l’autre, se surprennent, jouent et se jouent de leurs partenaires avec humour et bienveillance. Une rencontre en toute simplicité, sans artifices : 3 êtres qui nous touchent et nous saisissent par leurs doutes, leurs failles et leur lumière.
Three men try to invent and choreograph a dance piece together – a difficult task when they seem to have nothing in common… They adapt their steps to each other, surprise each other, playing with and playing off their partners with humour and friendliness. An encounter presented in all its simplicity, without artifice: three human beings stir our emotions and intrigue us with their doubts, their failings and their insight.
Chorégraphie : Catherine Dreyfus en collaboration avec les interprètes
Interprètes : Stéphane Imbert, Claudio Ioanna, Gaétan Jamard

Durée : 12 minutes
Voir un extrait vidéo

Quintet : Un R de Rue
Avec une économie du geste et une détermination formelle, les danseurs nous entraînent dans un quintet enveloppant, une ronde d’où jaillit le bonheur d’être et le plaisir de danser ensemble. Les corps se dilatent, s’allègent, se croisent et s’entrecroisent pour former une silhouette en perpétuelle évolution. Les danseurs explorent les contraintes d’une mécanique chorégraphique à cinq, inventent une danse fluide et légère à la découverte de l’autre et à la recherche d’une belle harmonie.
With a pared-down gestural language and formal determination, the performers lead us into a quintet that envelops us, a circle that expresses the joy of living and the pleasure of dancing together. Bodies expand, become weightless, cross paths and link together to form a constantly changing silhouette. The dancers investigate the constraints of a choreographic composition for five performers, inventing a light and fluid dance in an exploration of their partners and a search for harmony.
Chorégraphie : Catherine Dreyfus en collaboration avec les interprètes
Interprètes : Stéphane Imbert, Claudio Ioanna, Gaétan Jamard, Véronique Laugier, Catherine Dreyfus ou Mélodie Joinville.
Durée : 20 minutes
Voir un extrait vidéo

Durée du Parcours dans son ensemble : 1 heure
Total duration of the performance: 1 hour

Voir un extrait vidéo

Production Compagnie ACT2  – Coproductions Institut Hélio Marin de Labenne – Avec le soutien de la Ville de Mulhouse, le Ballet du Rhin, le Conseil Régional d’Alsace, le Conseil Général du Haut-Rhin, le CCN de Mulhouse,  le CND de Pantin.

TELECHARGER LE DOSSIER   TELECHARGER LE DEPLIANT  DOWNLOAD THE BROCHURE

DIFFUSION
Saison 2016/2017
03 Septembre 2016 – Festival Mouvements de rue – Sedan
Saison 2015/2016
13 mai 2016 – Manifestation pour les 10 ans du Tramway – Mulhouse (68)

Saison 2013/2014
Institut Français / Alger (Algérie) – La Maison du Cognac Hennessy / Cognac
Saison 2012/2013

Institut Hélio Marin / Labenne – Festival Scènes de Rue / Mulhouse – La Coupole / Saint Louis
Saisons 2009/10_2010/11 _Un R de Rien
L’Espace Le Parc / Ribeauvillé – Pôle Sud, Scène Conventionnée Danse / Strasbourg – Les Danses D’Equinoxes / Nantes – Théâtre Saragosse – Espaces Pluriels, Scène Conventionnée danse / Pau – Théâtre Pierre Fresnay / Ermont – Maison Folie Beaulieu / Lomme – La Filature, Scène Nationale / Mulhouse – Centre Culturel  / Erstein

EXTRAITS DE PRESSE
« Je vois dans l’univers de Catherine Dreyfus une forme «d’envolées gestuelles à la Jacques Demy. J’y retrouve la légèreté de certaines scènes des Demoiselles de Rochefort» Frédéric Rémy – directeur artistique du festival « Scènes de rue » à Mulhouse
« I see in the world created by Catherine Dreyfus a form of gestural lyricism in the style of Jacques Demy. I see in it the airy lightness of The Young Girls of Rochefort. […] Subtle and light, fresh and alive, this excursion inhabits the cityscape and offers us fragments of dance. »
« Le corps devient comme une note de musique ». Sans musique, le parcours est conçu comme une rencontre de plusieurs êtres à personnalités différentes qui se répondent, se cherchent, s’amusent : Stéphane Imbert le longiligne, Claudio Ioanna la pile électrique, Gaétan Jamard tout en délicate puissance, Véronique Laugier la légèreté et Catherine Dreyfus la danseuse chantante.» L’Alsace – Avril 13
« The body becomes like a musical note. The process is conceived as an encounter between different personalities who echo and counter-balance each other, seek each other out, have fun: elongated forms, buzzing with energy, subtle strength, lightness, dancers singing their dance. »
« La danse s’invite à l’Hélio Marin » L’institut Hélio Marin de Labenne accueille des personnes âgées en soins de suite et de réadaptation et en soins de longue durée. (…) En ce printemps, l’équipe a souhaité innover en invitant durant cinq jours la compagnie Act2, à investir les lieux pour y répéter et donner de courtes représentations. Les danseurs ont organisé également des ateliers pour permettre aux résidents en perte d’autonomie d’expérimenter l’expression corporelle. A regarder les sourires de ces derniers, à écouter leurs commentaires enthousiastes, l’objectif était atteint.»
Sud-Ouest- Avril 13

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer